top of page
Rechercher

Comment déposer un versement d'assurance-vie en cas de décès


Insurance Agent
Insurance Agent

Le décès d'un être cher est toujours une perte tragique. La perte émotionnelle est généralement suivie d'une perte financière. Une police d'assurance-vie est une bénédiction dans de telles circonstances. Les assureurs comprennent que vous traversez une période difficile. En conséquence, la procédure de dépôt des réclamations est rendue aussi simple que possible. Et pour tout vous expliquer, nous avons décomposé le processus de soumission d'une réclamation d'assurance-vie en seulement cinq étapes faciles. Les méthodes ci-dessous peuvent être utilisées pour soumettre une réclamation, que vous soyez ou non en possession des détails de la police.


Comment puis-je déposer une réclamation de décès pour l'assurance-vie ?


#1 : Organiser vos papiers



Il n'y a pas une tonne de paperasse complète, alors ne vous inquiétez pas. Le certificat de décès, le document de police et les formulaires de réclamation sont les trois seuls documents de base. Juste comme ça.


1. Certificat de décès :

La bonne nouvelle est que l'obtention du certificat ne nécessite pas de processus distinct. Vous pouvez le demander à la personne qui l'a fabriqué, comme le salon funéraire ou un expert médical. Vous pouvez obtenir le certificat même auprès du bureau de l'état civil. Ne leur parlez que directement, appelez-les ou même demandez-leur en ligne. N'est-ce pas pratique ?


2. Dossiers de politique :

La paperasse politique est le prochain élément nécessaire pour soumettre une demande d'assurance-vie. Toutes les informations relatives à la politique sont contenues dans ce document. Il comprend toutes les informations nécessaires, y compris le type d'assurance, sa durée, son bénéficiaire et la manière de répartir le paiement.

Ces documents sont comparés aux dossiers de la compagnie d'assurance. Et si la même chose est découverte, ils paient.

Bien que la technique décrite ci-dessus semble simple, elle ne l'est souvent pas. Le problème est que le destinataire n'est souvent pas conscient qu'il est le bénéficiaire. Et même après l'admission, il n'est pas sûr de l'endroit où se trouvent les documents de politique.

Cependant, il existe des remèdes à tout problème. Vous pouvez contacter directement l'assureur de l'assuré si vous le connaissez. Alternativement, vous pouvez envisager d'embaucher le conseiller financier de l'assuré, comme son banquier, son comptable ou son planificateur financier. Vous pouvez également trouver les documents en parcourant le stockage physique et numérique de votre proche.


Mais que se passe-t-il si vous ne connaissez même pas le nom de l'assureur ? Le service de localisation des polices d'assurance-vie fourni par l'Association nationale des commissaires aux assurances peut ensuite être utilisé pour votre recherche. Cependant, il serait préférable que vous essayiez d'éviter de le faire, car cela peut allonger le délai de dépôt de votre réclamation d'environ 90 jours ouvrables.



3. Documents de réclamation

Le dernier et dernier document est celui-ci. Le formulaire de réclamation vous est remis par la compagnie d'assurance. Une fois que vous les informez du décès malheureux de l'assuré, ils vous envoient ces documents par la poste. Il est facile de remplir ces formulaires. Il comprend des zones pour le nom du preneur d'assurance, le numéro de police, la cause du décès et d'autres informations. C'est ici que vous spécifiez si vous souhaitez que le paiement soit effectué en une seule somme, au fil du temps en versements égaux ou de toute autre manière.

Après avoir rempli le formulaire de réclamation, postez-le à la compagnie d'assurance avec le certificat de décès et toute documentation pertinente sur la police. Après un examen approfondi, la compagnie d'assurance retournera sous peu le certificat de décès, les documents de police et les documents de réclamation.

Et si tout se passe comme prévu, vous aurez votre argent bien assez tôt.


#2 : Parlez avec l'assureur


Une fois que vous avez tous les documents nécessaires, vous devez contacter l'assureur. Informez-les du terrible décès. De plus, ayez tous les documents nécessaires à portée de main pour assurer une procédure de réclamation rapide et facile. Parce que vous recevrez une aide financière plus rapidement si la procédure de réclamation avance plus rapidement.


Combien de délais ai-je pour déposer une réclamation ?


L'intégralité de votre prestation de décès vous appartient. Ainsi, vous êtes libre de le réclamer quand vous le souhaitez. Il n'y a aucune restriction sur le moment où vous pouvez faire une demande de prestations.

De plus, le taux d'intérêt du capital-décès augmente avec la durée de détention de l'argent par l'assureur. En conséquence, si vous leur donnez de l'argent pour se reposer un peu, vous êtes payé plus. Cependant, chaque État a ses propres règles régissant l'intérêt. Soyez conscient de ces lois avant de prendre toute décision.


#3 : L'étape de traitement des réclamations


Le traitement des réclamations vient ensuite. Cela peut prendre de quelques jours à 30, voire 60, selon votre application.

Le traitement de votre réclamation ira plus vite plus vous serez préparé de votre côté. La compagnie d'assurance vérifie l'identité du bénéficiaire après avoir reçu votre documentation.

Lorsque le preneur d'assurance a demandé l'assurance, il a fourni une pièce d'identité pour le bénéficiaire, comme un permis de conduire. Ils le font pour fournir le nom, l'adresse, la date de naissance et le SSN du bénéficiaire. La compagnie d'assurance comparera votre pièce d'identité à la pièce d'identité du preneur d'assurance tout en recoupant les documents. Un lot est trié si les deux correspondent.


Les entreprises vérifient également si la politique est toujours en vigueur. Il est possible que la couverture soit devenue caduque parce que les primes n'ont pas été payées. De plus, la durée de l'assurance temporaire a expiré. Tout peut arriver, mais si vous avez raison, vous serez indemnisé.

Parce qu'ils doivent payer des intérêts sur cet argent, vous pouvez compter sur les compagnies d'assurance pour vous rembourser vos réclamations. Par conséquent, cela leur profitera davantage s'ils paient plus tôt.


#4 : Sélectionnez votre mode de paiement


Le mode de paiement est la prochaine étape dans la présentation d'une réclamation d'assurance-vie. Vous avez le choix entre deux ou trois options de paiement pour recevoir votre compensation appropriée. Il existe une option de paiement forfaitaire, une option de rente et une option de revenu mensuel. Voir chacun des trois avantages et inconvénients :


1. Paiement unique :

Vous recevrez tous vos paiements en une seule fois en utilisant cette méthode. Si vous devez rembourser une dette ou une hypothèque, cette stratégie est utile. De plus, vous n'avez pas à vous soucier du paiement des funérailles. Avec ce paiement unique, tout est couvert.

Le plus grand avantage de choisir un paiement forfaitaire est que la prestation de décès est libre d'impôt. La somme totale est hors taxes.

De plus, il existe deux façons pour vous d'obtenir ce paiement unique. La première méthode est un chèque, tandis que la seconde est un virement bancaire direct. Dans le formulaire de réclamation, vous pouvez indiquer au cabinet quelle approche vous préférez.


2. Rentes :

Un type intrigant de paiement est une rente. En utilisant cette stratégie, le bénéficiaire reçoit un revenu annuel tandis que la société investit la totalité de votre paiement. Une rente est le nom de cette stratégie. Une rente est un paiement effectué sur une période de plusieurs années commençant à une date future.

Même si c'est intrigant, ce paiement a des avantages et des inconvénients. L'avantage est que parce que vous avez investi votre argent, vous pouvez retirer plus d'argent que la prestation de décès réelle.

Mais il faut toujours qu'il y ait un négatif pour accompagner tout positif. L'inconvénient est que vous retirerez moins d'argent que le montant forfaitaire si vous décédez avant d'avoir reçu toutes vos rentes.


3. Poursuivre l'assurance-vie :

Bien que moins courant, ce mécanisme de compensation reste un choix viable. Vous pouvez continuer à bénéficier des avantages de l'assurance-vie avec ce choix. En d'autres termes, en tant que bénéficiaire, vous ne recevrez pas les prestations de décès. Au lieu de cela, après votre décès, ils seront reportés et versés à votre bénéficiaire. Vous percevrez cependant des intérêts sur les fonds que vous avez détenus en réserve auprès de l'assureur.

Pour les personnes qui n'ont pas besoin de la prestation de décès pour des dépenses, cette option de paiement est un choix approprié. Par conséquent, ils peuvent simplement transmettre la police à leurs proches. De plus, vous recevez des intérêts.



Les intérêts gagnés sur la prestation de décès sont toutefois imposables, alors gardez cela à l'esprit. Les intérêts que vous percevrez augmenteront ainsi votre revenu imposable.

Ce sont les principales méthodes par lesquelles les compagnies d'assurance règlent le capital décès. De plus, comme les procédures de paiement varient d'une entreprise à l'autre, appelez votre représentant d'assurance pour plus d'informations.


#5 : Enregistrez vos dernières volontés.


Ils devront prendre leurs propres décisions si vous n'êtes plus là pour vous occuper d'eux. Ils l'accepteront alors, que ce soit monétaire ou émotionnel. Pour eux, les choses peuvent devenir difficiles, surtout lorsqu'ils doivent également faire face à la perte.


Si vous donnez des instructions sur la façon d'utiliser la prestation de décès dans cette circonstance, comme pour les frais d'études ou une hypothèque, cela peut être d'une grande aide.

Vous avez la possibilité de fournir à la fois des directives générales et un plan de route spécifique. Vous pouvez obtenir de l'aide auprès de votre conseiller financier.

Ceci conclut le processus de faire une réclamation d'assurance-vie. Voir? Cette procédure est assez simple. Gardez la paperasse préparée et tout ira bien.


Voici quelques éléments supplémentaires, cependant, qui pourraient retarder ou réfuter votre réclamation. Examinez-les brièvement afin d'être prêt à soumettre votre demande.


Quelles sont les causes potentielles des retards de paiement ?

Vous devez être conscient des scénarios suivants, par exemple :


Premièrement, si le décès a lieu pendant la période de contestabilité :

Le bénéficiaire pourrait ne pas recevoir la prestation de décès si tel est le cas. La période de contestabilité désigne une fenêtre de temps pendant laquelle l'assureur peut examiner les antécédents médicaux de l'assuré. Ils peuvent également réfuter l'allégation s'ils découvrent des informations qui n'ont pas été divulguées.


Suicide survenu pendant la période de contestabilité :


Certaines causes de décès, comme le suicide commis pendant la période de contestabilité ou la surdose de médicaments non prescrits par le médecin, ne sont pas couvertes par la police. Ne sont pas incluses les autres causes, notamment l'homicide, les activités illégales et le décès lors d'un passe-temps dangereux comme le saut à l'élastique.


Vous refusez de payer les frais.


Votre police deviendra caduque si les primes ne sont pas payées et vous ne pourrez pas faire de réclamation d'assurance-vie.


Vous omettez d'identifier le destinataire :


Que l'assuré ne mentionne aucun bénéficiaire est une erreur moins fréquente mais néanmoins fondamentale. Dans ce cas, la succession reçoit la prestation de décès et le bénéficiaire sera choisi par le tribunal. Avant cela, les fonds sont toujours avec la succession.


Si vous venez de divorcer :


Si vous êtes un ex-conjoint, votre demande d'assurance-vie peut également être retardée ou rejetée. Oui, selon certaines législations étatiques, si vous divorcez, votre ex-conjoint perd son statut de bénéficiaire. Mais il existe également des mesures d'exécution des pensions alimentaires pour enfants. Si votre enfant est le bénéficiaire dans ce cas, le tribunal peut ordonner que tout reste le même.


Si le destinataire est mineur :

Un enfant qui devient bénéficiaire d'une assurance-vie ne recevra pas de versement puisque, eh bien, il est mineur. Pour obtenir l'argent, il a besoin d'un tuteur.

Pour vous assurer de choisir un tuteur digne de confiance, vous devrez peut-être préparer une petite quantité de documents.


Si l'assuré, fait référence testamentaire au contrat d'assurance-vie :


L'assurance étant un type particulier de contrat, elle n'est pas couverte par un testament. Cependant, de nombreuses personnes font encore référence au pacte dans leur testament. Cependant, cet ajout n'a aucune signification et ne fait que retarder la distribution.


Vous omettez de changer le nom du bénéficiaire à la suite d'événements marquants de la vie :

À la suite d'événements marquants de la vie comme un mariage, un accouchement, etc., vous devez changer de bénéficiaire. Et si vous ne le faites pas, de nombreuses personnes pourront utiliser votre prestation de décès. En raison de la nécessité d'un interplaideur, cette condition créera des retards dans le paiement.


Si votre bénéficiaire n'est pas clair pour vous :


Le remboursement peut être retardé si vous identifiez simplement les « enfants » dans votre police et non le nom de l'enfant.

De nombreux facteurs supplémentaires peuvent également retarder le versement de votre prestation de décès. Soyez prudent et évitez de telles erreurs.



Conclusion

C'était notre instruction de réclamer une assurance-vie. Pour résumer, si le bénéficiaire dispose de tous les documents requis et que le preneur d'assurance a correctement fait la demande. La société n'est pas en mesure de contester la demande de décès.


9 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page